Alain Langlet présente une ataxie tardive et se lance régulièrement des défis à vélo pour faire reculer sa maladie. Le dernier en date est le tour des Pays-Bas cet été.

Le Peloton de l’Espoir lui tient à cœur et il a décidé de se mobiliser pour l’AFAF et de relever le défi à vélo en fonction de ses possibilités. Comme sa maladie l’empêche de suivre nos cyclistes de l’Espoir sur une moyenne de 80/100 km / jour, il a donc décidé le faire le parcours autrement en réduisant les étapes et en les adaptant à son rythme. Il partira donc quelques jours avant notre Peloton de l’Espoir, le mardi 27 juin.  Il tient néanmoins à rejoindre le Peloton de l’Espoir sur Lentilly le samedi 8 juillet.

Vous trouverez ci-dessous son témoignage. Je vous encourage à aller à sa rencontre sur les routes entre Strasbourg et Lentilly du 27 juin au 8 juillet pour l’encourager.  Sa femme sera à ses côtés pour le soutenir et l’épauler.

Bravo à tous les deux pour leur initiative et courage !   smiley-best

Alain cherche aussi une famille d’accueil ou hébergement sur  Illkirch le 26 juin. La veille de son lancement pour s’élancer vers Lyon le 27 juin. Merci de lui apporter tout votre soutien.
Témoignage d’Alain Langlet

Le Peloton de l’Espoir                                        alain-langlet-a-santiago-245

Nous ne serons pas avec eux pour pédaler de Strasbourg à Lyon.

Ne pouvant quasiment plus marcher, je forme mon propre peloton (mon épouse et moi) en allongeant la durée et en raccourcissant les étapes pour faire ce trajet. Le but étant de se trouver avec tout le monde le 8 juillet à Lentilly.

Sur ce Chemin, entre les « raideurs » et nous, l’A.F.A.F et sa cause ne passeront pas inaperçues.

J’en serai à mon quatrième défi après le Camino, le Tour de Gascogne et le Tour des Pays-Bas. Le premier étant relaté dans un livre : « Idées de Route » que je tiens à disposition pour ceux que cela intéresse.

Cette fois-ci, il y aura un enjeu : faire connaître cette ataxie de Friedreich. Je la traîne ainsi que beaucoup d’autres personnes ; elle progresse et nous freine pour avancer.”

A.LANGLET (alc.langlet[@]orange.fr)